Démarche artistique : pays-sage de création

« Quand l’imaginaire se fait lyrique, fantaisiste ou surprenant, c’est qu’on a allumé l’étrange lumière.`

Les objets lumineux exercent un grand pouvoir de fascination sur l’artiste. Au-delà d’une simple piqûre, c’est une obsession joyeuse. Geneviève Oligny est intriguée par les possibilités infinies des atmosphères et de leurs enchantements singuliers. Guidée par sa sensibilité intuitive, la lanterniste cherche à créer des espaces poétiques. Elle façonne la lumière afin que l’éclairage devienne l’élément d’enivrement onirique. Cela engendre parfois un personnage d’une curiosité saisissante-nous invitant dans un univers précieux et symbolique.

Dès ses études en arts d’impression, elle a développé une expertise pour les matières réputées inadéquates. Elle a commencé à étudier les différents papiers rejetés et elle a été séduite par leurs effets de transparence à la lumière. En poussant plus loin cette recherche, elle en est arrivée à utiliser la lumière comme véritable matière de ses créations. À en faire le souffle visible de son art. Lumière révélatrice de formes, de couleurs, de textures et pourquoi pas de mots, pour peu qu‘elle lui prête une peau à habiter… C’est dans cette optique qu’elle a commencé à créer des lanternes de papier. Fruit d’un travail de minutie sur la matière, chaque lanterne est une pièce unique, personnalisée, possédant sa propre ambiance, sa propre vie.

démarche 2

 
 

Mini Biographie

Originaire de Montréal, l’artiste est interpellée par  les possibilités infinies des atmosphères. Geneviève Oligny est reconnue pour ses lanternes inusitées qu’elles créent, chacune portant leur unicité propre.

Ultima LuzDétentrice d’un certificat en Art d’impression à l’Université du Québec à Montréal, elle poursuit son chemin en explorant plusieurs avenues à travers ses matériaux de base: papier & lumière. Parmi ses réalisations, mentionnons son nouveau corpus d’Habits de lumières, Corps de livre : vêtus de mots, sculptures illuminées grandeur nature faites à partir de pages de livres, projet découlant du Chapitre Dix : Des Mots et Merveilles, étonnant costume de lumière commandée par la Biosphère de Montréal. Ce fût alors l’occasion de faire étioler son travail à de nouvelles envergures. Son travail a été exposé dans plusieurs lieux au Québec, en France (Lille) ainsi qu’à Dubai. A été boursière du Conseil des Arts et des Lettres du Québec en 2004 et 2013. Ses œuvres se retrouvent dans plusieurs collections publiques et privées. Elle vit et travaille dans les Laurentides près d’un ruisseau très inspirant.

Advertisements